Réouverture de la route de Langeot

Réouverture de la route de Langeot
La route de Langeot est à nouveau ouverte depuis le vendredi 10 juillet. Si les voies de circulation sont opérationnelles, il reste quelques travaux de finition.

Les séparateurs entre la chaussée et la piste cyclable doivent être installés rapidement par la Communauté de communes des Grands Lacs.

La végétalisation des espaces verts sera effectuée à l'automne qui est une période plus propice pour planter arbustes et végétaux.

Des dispositifs physiques ont été installés dans l’objectif de modérer la vitesse des usagers et d’éviter que de nombreux véhicules en transit utilisent cet itinéraire plutôt que la route départementale 652 :

- création d’un giratoire au carrefour Lac en Bernon/Cabougnon

- mise en place de plateaux surélevés aux intersections de la rue des Landes du Lac et de la rue des Palombes

- mise en place de "coussins berlinois" avant l'arrêt de bus

- création d’une voie douce depuis le giratoire de Sabas jusqu’à la rue des Palombes reliant :

  • la voie douce du chemin des Liserons,
  • la voie douce de la rue des Palombes à la rue des Bernaches,
  • la voie douce du chemin de Sabas,

- création d’une liaison douce depuis la sortie du Lac en Bernon (venant de la rue des Bernaches) jusqu’à la rue de Cabougnon et reliant la voie douce de la rue des Vergnes.

La rue de Cabougnon est mise en sens unique dans le sens rue de Cabougnon vers la route de Langeot avec une voie partagée réservée aux cyclistes et piétons.

Un périmètre en zone 30 est mis en place sur la route de Langeot (avant le giratoire de Sabas jusqu’à hauteur de la rue du Parc) et sur les voies à l’est et à l’ouest comprenant le chemin de Sabas (depuis le giratoire jusqu’à après l'entrée du parking de Caton), la rue de Caton, la rue de Cabougnon, la rue du Lac en Bernon, les lotissements « les Villas du lac », « Tuc de Cabougnon I et II», « les Landes du Lac », « les Rivages de Langeot », « le Clos de Langeot », « les Landes de Bernon I et II », « le Hameau de Coy ».

La municipalité compte sur ces équipements pour réduire les vitesses excessives trop souvent constatées sur ces voies et voir ainsi le nombre de « délinquants routiers » diminuer.