Quand la jeunesse sanguinétoise s'exprime

Sur les quelques 200 jeunes âgés de 12 à 20 ans vivant sur notre commune, la commission jeunesse a reçu une cinquantaine de réponses à l'enquête parue dans le dernier bulletin municipal. L'occasion de dresser un premier diagnostic et surtout d'avancer.

Dans un souci de travailler en restant au plus proche de la réalité, la commission jeunesse a fait le choix d'étudier séparément les plus jeunes, les 12-14 ans, et ceux de 15 à 19 ans. Bien que leurs goûts soient très différents selon la tranche d'âge, tous sont unanimes quant à l'opinion qu'ils ont de notre commune : un village "superbe, cool et tranquille avec de belles plages", pour reprendre leurs termes, où subsistent trop de différences entre la saison estivale animée et un hiver très long et ennuyeux.

Concernant les 12-14 ans, les réponses ont été des plus surprenantes avec une analyse assez poussée. Plus des deux tiers pratiquent une activité extrascolaire souvent au sein même des associations sanguinétoises auxquelles ils reconnaissent une grande diversité. Quand ils évoquent notre village, tous reconnaissent leur chance d'habiter dans un village assez tranquille et près du lac. Pourtant, il apparaît dans leurs réponses un sentiment d'exclusion et d'ennui avec un manque de lieux de rencontre et surtout un manque de transport leur permettant de se déplacer vers le Bassin et l'océan l'été. Autant intéressants qu'inquiétants,  sont revenus souvent dans l'enquête les problèmes de violences, d'alcoolisme et de drogue. A leurs yeux beaucoup de jeunes adolescents sanguinétois consomment de l'alcool en très grande quantité ainsi que de la drogue et cela souvent poussé par les plus grands.

Pour les 15-19 ans, l'opinion sur la commune reste la même que celle de leurs cadets, c'est à dire un village assez "cool et tranquille mais bof car il n'y a rien à faire" ; mais souvent les mots sont plus appuyés. Comme les plus jeunes, certains évoquent un sentiment d'ennui et d'exclusion mais avec un degré bien plus supérieur allant même parfois jusqu'au rejet de la part des adultes. Concernant leurs pratiques sportives et activités extrascolaires, un peu plus de la moitié seulement pratique une activité extrascolaire préférant se retrouver pour jouer à des jeux vidéos ou autres. Cette tranche d'âge a soulevé le problème des jobs d'été dans notre village dont l'offre serait minime et l'information mal diffusée mais également les difficultés de transport et un manque d'animations adaptées.

Au vu des résultats obtenus, la municipalité travaille sur une future réunion publique qui sera intégralement consacrée à la jeunesse et qui se tiendra très prochainement. Le principal objectif sera d'entamer un dialogue et de faire des propositions. Déjà, la commission jeunesse travaille sur les possibilités d'organiser un transport vers l'océan pour l'été prochain. Egalement, le plan d'un local intégralement dédié à la jeunesse a été réalisé et est en train d'être chiffré par les services municipaux. Ce local fonctionnera avec un animateur selon la convention enfance et jeunesse signée en partenariat avec la C.A.F. D'autres projets et idées sont en cours concernant notamment les emplois saisonniers, des tournois sportifs et des animations jeunesse.

En attendant, la commission jeunesse invite les jeunes qui ont envie de s'investir et de participer à ce projet à franchir les portes de la mairie pour qu'un groupe soit constitué et démarrer une belle aventure.

Extrait du journal municipal n°4 de janvier 2011.

Quand la jeunesse sanguinétoise s'exprime
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !