Tempête du 24 janvier 2009

C'est le temps du bilan, de l'expertise et de la reconstruction

Quelques jours après la tempête, le constat est amer : la forêt semble dévastée, les habitations ont souffert de façon inégale, les équipements publics sont relativement endommagés mais chacun s'active avec beaucoup de solidarité pour "aller de l'avant".

Premiers travaux

Bâtiments publics

Tous les bâtiments publics ont été sécurisés et remis en état.

Nettoyage des bords de lac

Une équipe travaille depuis quelques semaines déjà aux abords du lac pour procéder à l'enlèvement des déchets laissés par la tempête. Objectif ambitieux au regard du travail à accomplir : des bords de lac propres pour l'été.

Ports et digues

Digues : si la digue du Pavillon a été partiellement désensablée, aucune autre intervention n'est programmée sur les digues en 2009.

Pontons : partiellement remis en état .

Passerelles en bois :
attente de l'expertise de l'assurance avant la remise en état de ces équipements.

Un bel exemple de solidarité nationale

Sensibilisé par l'importance des dégâts causés par la tempête, le lycée forestier de Crogny (Aube) a proposé à la commune de lui prêter main forte dans cette épreuve. C'est avec énormément de plaisir que nous avons donc accueilli du 2 au 6 février 23 lycéens encadrés par 3 enseignants, tous aussi enthousiastes et volontaires pour effectuer des travaux de découpe et de déblaiement des arbres.
Vous les avez peut-être croisé en bord de lac puisque nous leur devons entre autres le "nettoyage" du secteur de Caton à Beau Rivage et du sentier du Résinier. Une expérience enrichissante pour ces élèves en 1ère année de Bac pro gestion forestière mais surtout une belle démonstration de solidarité nationale !

Merci à Sandra, David et Emmanuel, les enseignants, et à tous les élèves...

 

Après le lycée de Crogny, des étudiants de BTS "technico-commercial produits d'origine forestière" sont arrivés lundi 16 février pour la semaine. Leur mission : dégager les alentours du lac avec enthousiasme et bonne humeur tout en restant conscients des risques encourus. Accompagnés de 4 formateurs, c'est une classe de 21 étudiants motivés qui profitent de cette action pour compléter leur formation. Celle-ci consiste à l'apprentissage de l'achat de bois, de sa transformation, de son exploitation, de sa transformation jusqu'à leur revente.

Situé en Corrèze, ils ont pu se rendre compte de l'exploitation des forêts des Landes est différente de celle de leur région où l'exploitation se fait surtout sur de grands résineux et feuillus.

Ce voyage très riche tant du point de vue professionnel que personnel, leur permet d'aider la population locale tout en diversifiant leurs connaissances.

 

 

Tempête du 24 janvier 2009
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !