Requalification paysagère des berges

Après plusieurs années d'études, le projet de requalification paysagère des bords de lac se concrétise.

La requalification paysagère de la fenêtre lacustre s'étendant du parking de Caton à Beau Rivage consiste à mener une action préventive de replantation des zones dénudées et une action curative prévoyant la stabilisation des berges.

Après une première étude suivie de travaux en 1991 sur les secteurs de Caton, Beau Rivage, Pavillon et Bardets, la commune avait signé en 2002 une nouvelle convention avec Géolandes, syndicat mixte de gestion des étangs landais, relative à une requalification paysagère des bords de lac. L'étude porte sur l'ensemble de la fenêtre lacustre en raison des remises en état rendues nécessaires après les tempêtes subies ces dernières années.

Géolandes, assisté par un cabinet d'études paysagères et urbaines, Artesite, a rendu sa copie. Les principes d'aménagement proposés pour redonner au site sa qualité naturelle et la préserver remettent en cause parfois nos paysages et nos habitudes, probablement un remède nécessaire pour atteindre l'équilibre recherché.

Privilégier les liaisons douces

Il faut favoriser le cheminement piétonnier et cycliste.

Redonner son rôle aux fossés et aux crastes

Les fossés et les crastes doivent jouer leur rôle hydraulique et de filtrage des eaux tout en constituant des aménagements permettant d'interdire l'accès du lac aux automobiles par exemple (problème du stationnement sauvage sur les rives du lac).

Requalifier les paysages

En replantant les zones dénudées : il s'agit de recréer une futaie jardinée qui permettra de limiter les effets du vent. Ces jeunes pousses fragiles nécessiteront d'être protégées par des clôtures de protection en bois ou du grillage à moutons, qui demeureront jusqu'à ce que les plantes soient suffisamment solides. Les roselières seront regarnies à certains endroits car, en plus d'être des espaces vitaux pour la biodiversité, elles piègent le sable, abritent du vent et retardent ainsi l'érosion des berges.

En stabilisant les berges par des systèmes visant à limiter l'effet des vagues (pieux ou boudins pré-végétalisés).

Sensibiliser les promeneurs sur la richesse et la fragilité du milieu

Du mobilier d'information doit permettre au promeneur de mieux connaître le milieu qu'il fréquente, de comprendre les enjeux des aménagements des bords de lac.

Cette requalification s'articule avec l'aménagement de l'avenue de Losa ( voir article suivant).

Après la réunion publique d'information du 20 mars 2007 et l'enquête publique organisée du 12 novembre au 12 décembre 2007, la phase travaux du projet est programmée de mars à mai 2009.

Maître d'ouvrage du projet : Géolandes.
Maître d'oeuvre : Artesite
Entreprise chargée des travaux : Bouyrie de Bie.

Financement : Géolandes (80%), Communauté de Communes (10%) et Commune de Sanguinet (10%).

Berges du lac
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !